Rechercher
  • Lynn Goneau

Les aliments qui luttent contre la chute des cheveux

Mis à jour : févr. 19

Vous connaissez surement le rôle primordial joué par l’alimentation sur la santé. D’innombrables études le démontrent, se nourrir de manière saine et équilibrée permet de réduire le risque de développer des maladies graves : obésité, diabète, maladies cardiovasculaires.

La consommation régulière de certains aliments permettrait de ralentir votre chute capillaire, en agissant directement sur votre système hormonal. 




Perdre ses cheveux paraît inéluctable…

… alors que tout est piloté par votre système hormonal !

La preuve, c’est que les femmes sont largement épargnées. De même pour les enfants. Et on a rarement vu un animal devenir chauve !

Plus grave encore : beaucoup ignorent qu’ils peuvent agir facilement sur leur système hormonal :

Pourtant vous constatez que la qualité de vos cheveux dépend de votre état de santé (et de votre état d’esprit !) : alimentation, fatigue, stress, soucis.

Voilà pourquoi j’ai décidé de partager avec vous mes 7 astuces alimentaires pour stopper la chute de cheveux.

89,9% des sujets ont vu leur chevelure s’épaissir grâce à ce micro-nutriment

Dans une étude récente, 89,9% des participants ont noté une diminution conséquente du rythme auquel ils perdaient leurs cheveux après 6 mois de supplémentation en… oméga-3 !

Oui, l’acide gras oméga-3 est un micro-nutriment ultra-polyvalent. Je l’appelle « le couteau suisse des graisses ».

On le trouve surtout dans le saumon et les sardines.

La protéine qui soigne vos cheveux… et celle qui les fait tomber (à éviter à tout prix)


Seule une catégorie de protéines est bonne pour vos cheveux.

En effet, selon le Dr Kouremada-Zioga, « Les protéines, notamment sous forme de poudre à shaker, contiennent souvent des hormones de croissance comme la DHEA ou la créatine. Ces substances, en plus d’accroître la masse musculaire, font monter les niveaux de testostérone dans le sang. La testostérone génère un produit chimique connu sous le nom de DHT qui est l’un des principaux déclencheurs de la chute des cheveux ».

Malgré tout, vos cheveux ont besoin de bonnes protéines pour pousser et se renforcer : du poulet élevé en plein air, du bœuf nourri à l’herbe, des légumineuses, ou de la spiruline (mais pas plus de 5 g par jour).

Limitez votre consommation de protéine à 1 g par kilo par jour (si vous pesez 60 kilos => 60 g de protéine).

Un oligo-élément qui favorise la repousse des cheveu


Une récente étude montre que 66,7% des patients souffrant d’une perte sévère de cheveux ont noté des améliorations et des repousses après une supplémentation… en zinc.

Les moules, huîtres et autres fruits de mer comme les langoustes sont riches en fer et en zinc. Ces aliments sont donc très utiles pour stopper l’affinement des cheveux et stimuler la repousse.

La vitamine qui lutte contre les cheveux cassants


Il existe une vitamine qui combat le stress oxydatif… c’est lui qui rend les cheveux gris, fins et cassants.

Il s’agit de la vitamine C.

Beaucoup associent la vitamine C avec les oranges… probablement parce que les pastilles effervescentes de vitamine C vendues en supermarché sont « goût orange ».

Mais c’est une réputation usurpée ! Car l’orange n’est pas la plus riche en vitamine C !

Vous trouverez plus de vitamine C dans :

  • les poivrons (rouges, verts, ou piquants)

  • les brocolis

  • le chou-fleur

  • les choux de Bruxelles

  • le chou Kale

  • les fraises

  • l’ananas

  • le kiwi

Pour des cheveux forts, c’est aussi une bonne idée de manger des fruits et légumes de couleur orange : pensez potiron, patate douce et mangue. Leur pigmentation orange tient à leur richesse en bêtacarotène.

Le bêtacarotène stimule les follicules pileux de sorte à produire du sébum, indispensable pour protéger la racine des cheveux – et leur permettre de repousser.

Le responsable n°1 de la perte de cheveux


Si vous perdez vos cheveux, il y a toutes les chances que vous manquiez de fer – surtout si vous êtes une femme. Comme toujours, vos apports en fer doivent être équilibrés : ni trop, ni trop peu.

Voici un récapitulatif des apports recommandés:


Le foie de poulet (ou de bœuf) est la meilleure source de fer héminique (absorbé à 25%). 100 g de foie de poulet contiennent environ 8,5 mg de fer.

Les haricots, lentilles et les épinards contiennent aussi du fer, mais sous forme non héminique (absorbé à 5%).

En l’occurrence, les études ont montré que la bière contribue à la santé des cheveux. Voici comment…

La bière est riche en silice, un minéral assez peu répandu dans l’alimentation. Or, la silice améliore la circulation sanguine au niveau de cuir chevelu. D’après une étude parue dans les Archives of Dermatological Research, consommer 10 mg de silice par jour réduit de 20% la fragilité des cheveux. 10 mg de silice, c’est ce que contient une pinte de bière. Santé !

L’œuf a un secret pour vous. Les œufs contiennent une vitamine rare, et très précieuse. Il s’agit d’une forme de vitamine B, appelée biotine.

La biotine encourage la pousse des cheveux, et d’une manière générale, la santé du cuir chevelu. À l’inverse, une carence en biotine fragilise vos cheveux.

Les œufs sont la meilleure source de biotine. Mais on en trouve aussi dans :

  • les cacahuètes,

  • les amandes,

  • le son de blé,

  • le saumon,

  • et l’avocat (également excellent pour le cœur)



À présent, vous avez en main le nécessaire pour retrouver une chevelure épaisse et souple. Et n’oubliez pas d’espacer vos shampoings pour ne pas briser vos efforts !


© 2020 par Lynn Goneau N.D.